Charte de CDSM

Charte de CDSM

Les principes de la charte du mouvement populaire de la santé adoptée par le CDSM : – L’accès au plus haut niveau possible de santé et de bien être est un droit humain fondamental, indépendant de l’origine ethnique, de la race, de la religion, du sexe, de l’âge, de l’orientation sexuelle, de la classe sociale ou des capacités de l’individu ; – Les principes des Soins de Santé Primaires, tels qu’ils furent envisagés dans la Déclaration d’Alma Ata en 1978 ; – Une approche équitable, multi disciplinaire ; – Les gouvernements ont la responsabilité fondamentale d’assurer l’accès universel aux soins de santé de qualité, à l’éducation et aux autres services sociaux, selon les besoins des gens et non pas selon leur capacité à les payer. – La participation des personnes et des organisations populaires est essentielle dans la formulation, la mise en pratique et l’évaluation des politiques de Santé et des programmes sociaux ; – La Santé est essentiellement influence par l’environnement politique, économique, social et physique. Elle doit être prioritaire dans les politiques des décideurs au niveau local, national et international, conjointement avec l’équité et le développement durable.